• Accueil

     

    sur cette page vous trouverez des nouveautés ( ou selon l'humeur des plus anciens textes.. )

    n'hesitez pas à consulter les autres textes dans les "rubriques" car il peut y avoir ..aussi des nouveautés 

  •  

    Vert tendre

    Blanc lilas

    Et l’éclair noir de l’aile qui zèbre le ciel

     

    Printemps

     

    L’air est léger 

    Mes pieds de plomb

     

    Une saison étrangère, 

    Celle des souvenirs,

    Toute proche et si lointaine.

     

     

    Pétales blancs et roses

    Le printemps

    Comme une boule à neige.

     

     

    Yvette Aroca-Lehre 

    Pont Coblant, le 25 avril 2022


    votre commentaire
  • Nuit de la Saint Sylvestre

    le coq répond 

    Aux feux d’artifice.

     

     

    moncarapacho. Algarve. 31/12/21


    votre commentaire
  • Dans le mot exil il y a 

    L’absence des aïeules et le vent qui décoiffe 

    - Peut être aussi d’anciennes litanies -

    Un sac que l’on traîne lourd de peu de souvenirs.

    Exil, la lisière entre soi et les autres, mouvante et pleine de pièges.

    Comme sur une carte illisible, le mot divague et les semelles ne laissent aucune empreinte.

    Exil, un rappel, sans fin, de l’exode.

    Les pliures du temps parcheminent le chemin.

    Parfois du mot exil s’échappent mille senteurs, parfums de terres lointaines en mal de boussole.

    Le mot exil, le sans-terre,

    Un gué pour nos pas.

     

    Lezignan Corbières 18/09/21


    votre commentaire
  • "Je"

    "Je" hait cette mission

    "Je" hait la neige

    "Je" n'est que colère depuis son arrivée dans ce trou perdu

    pas même un bar !

     

    Il sait que sa fin est proche.

    Qu'importe,

    rester droit.

    Dans la cheminée, brulent les mots amis et les photos jaunies.

     

    Hier encore, "Je" était l'exemple à suivre dans son service.

    Il avait suffit d'un faux pas,

    un seul,

    si petit

    et voilà "Je"/ ici/ autant dire nulle part/ pour un travail répugnant.

     

    Dans la maison, "Je" est étonnée par la douce chaleur.

    Tout semble pourtant vieux et rudimentaire.

    "Je" laisse au fond de sa valise la tablette, car ici pas d'internet.

     

    Depuis longtemps il a expédié loin d'ici ses manuscrits,

    ses documentations,

    tous les livres interdits,

    les poèmes et

    les correspondances des amis.

    Il ne restait que les lettres d'amour et les photos de jeunesse,

    en cendres maintenant.

    Il attend.

     

    Ce matin "Je" a enfilé sa tenue de travail.

    "Je" a identifié la cible N°82.

     

    --------------------------------------------------------

    Yvette Aroca-Lehre. Octobre 2020

    Atelier d'écriture animé par Irvi à Lanvéoc.

    Inspiration : "les vies minuscules, peinture" de Pierre Michon et "Exactement là" de Jasmine Viguier, et sous les contraintes photographiques et autres données par Irvi !

    Collage sur carton associé au texte.

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • 13

    sombre mois de novembre

    au sol

    feuilles rouge sang 

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique