• Amer picon

     

    Ce soir un goût amer s'immisce sur ma page.

    Peu à peu le regret gentiane mon esprit,

    Gâte mes souvenirs du vin de duperie

    En faisant miroiter des Si couleur mirage.

     

    Comme un vieux super huit, défilent les images :

    Une rue des remparts - et toi qui me souris-

    Visages dans le flou et l'amour désappris.

    L'amertume s'inscrit en pervers sous titrage.

     

    Le perfide cafard, qui noircit le tableau,

    S'ingénie à créer de plus beaux scénarios

    Une vie sans accroc – Hollywood grand écran.

     

    Chimères lâchez moi ! Aucun de vos appeaux

    Ne vaut ma belle histoire, aujourd'hui il me faut

    Apprécier le passé et goûter le présent.

     

     

     

    01/10/08

     

    « Mai, ce qui te plaitHaiku - printemps »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    3
    ristretto Profil de ristretto
    Mercredi 13 Juillet 2011 à 23:28

    wizz ? connais pas

    à voir

     

    merci les filles !

    2
    bibine poivron
    Mercredi 13 Juillet 2011 à 10:02

    Tu devrais venir avec nous sur le Wizzz télérama. Suis sûre que t'aurais beaucoup plus de lecteurs madame excellente tasse de café. Au passage, sympa ton blog ;)

    1
    Mercredi 13 Juillet 2011 à 08:06

    Talent ! Tu sais à la fois écrire classique - notamment par la rigueur de ta scansion - et très très moderne par la richesse de tes images et de tes mots ! Chapeau l'artiste !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :