• En ce jour de Saint Valentin

    nos coeurs se parlent en silence.

    Même s'il fut long le chemin,

    en ce jour de Saint Valentin,

    nos coeurs regardent vers demain.

    L'amour est une providence.

    En ce jour de Saint Valentin

    nos coeurs se parlent en silence.

     

     

     

     

    Yvette Aroca Lehre 

     

    jeu sur TEMPS PESTIF février 2015


    votre commentaire
  •  

    Par delà les toits gris de la ville qui dort,

    au plus noir de la nuit, il cherche, cherche encore

    l'indicible lueur, l'indefectible chant 

    et  n'entend que son coeur en ce temps de l'avent.

     

     

     

     

    Le Blocheville : jeu sur Temps Pestif 


    votre commentaire
  • Il est des jours sans fin sous des ciels noirs d'orage.

    Au matin la pénombre ressemble à s'y méprendre aux angoissantes ombres que la tombée engendre.

     

    Mon coeur sans entrain peine à finir  l'ouvrage.

     

    Il est des nuits crachin où rien ne fait barrage aux idées les plus sombres, au spleen qui vient me prendre, aux folies en surnombre que je voudrais

    désapprendre.

     

    Mon âme et son chagrin inondent mon visage.

     

     

    Mais voilà qu'un beau jour, l'arc en ciel parait.

    Mais voila qu'une nuit , la lune me sourit.

     

     

     

    Yvette Aroca-Lehre

    2015


    7 commentaires
  •  

     

    La fenêtre semble esseulée,

    l'hirondelle est partie.

    couleur des souvenirs fanés,

    quelques photos jaunies.

     

    ….

     

     

    Elles tourbillonnent, rouges, jaunes,

    dans l'allée du jardin.

    Me prendrais tu la main,

    chéri, pour valser à l'automne ? 

     

    ….

     

     

    Elle est bien étrange saison,

    mi-figue mi-raisin,

    guidant l'âme chagrin

    vers le chemin de l'oraison

     

     

    ….


    votre commentaire
  • Sous le froid Nordet

    tremble camélia !

     

    Un mot couperet 

     

    l'amour délia.

     

     

    ..

     

     

    Le printemps fleurit

    les chants du trouvère.

     

    Sur le marbre gris,

     

    quelques primevères..

     

     

    …..

     

     

    Le vieux four à pain 

    attend l'hirondelle.

    mais sur le chemin

     

    le chat sentinelle


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique