• Et puis ..

     

     

    Et puis ce fut silence.
    Résonance vibrante où les mots agonisent
    Echoués,
    Délavés par les déferlantes de larmes.

    Et puis ce fut néant.
    Vide vertigineux où les corps gémissent,
    Esseulés.

    Et puis ce fut glace.
    Brûlante banquise où les cœurs cristallisent.

    Et puis ce fut la fin d’un temps.

     

     

    « Chemins angevinsrien 1 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Coline Dé
    Jeudi 21 Avril 2011 à 22:18

    Sans voix, avec émotion...

    2
    lauretta-C
    Mardi 19 Avril 2011 à 18:46

    agonie de la renaisance, vide du manque, sans voix, le corps anéanti c'est très juste, ramassé dans une sourde douleur...

    1
    Brigitte Delahaye Profil de Brigitte Delahaye
    Mardi 19 Avril 2011 à 10:18

    Un écho qui résonne fort, très, très fort !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :