• Frisson

     

     

    Le vent du nord ravive la brûlure de l’absence

     

    et même si, sans vergogne, 

    les ans floutent le contour de vos traits 

     

    si les jours de soleil, je vous oublie aussi..

     

    et même si, depuis lors

    mon coeur aime à nouveau

     

    si les soirées d’automne sont douces auprès du feu

     

    restent vives pour toujours 

    vos caresses et vos lèvres 

    à mon cou qui frissonne 

     

     

    empreintes aux doux parfums d’amours envolées.

     

     

     

     

    Yvette Aroca-Lehre 

    avril 2017

    « A vue d'Oeil

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    AA
    Jeudi 18 Mai à 18:28

    Pas de commentaire....

    5
    Jacques Premel-Cabic
    Lundi 1er Mai à 18:35

    Chaque ligne de ce poème est la marque d'une poétesse imprégnée, habitée.

    Comment demeurer insensible à :

    " Le vent du Nord ravive la brûlure de l'absence",

    "Les ans  floutent le contour de vos traits",

    "Si les jours de soleil, je vous oublie aussi",

     la trace, parfois même estompée, demeurera néanmoins toujours présente, oui comme un frisson !  dans le mouvement de l'éternel sablier, buveur de temps au long cours.

    Merci Belle Dame de Daoulas, pour ce lumineux poème à "rebrousse-temps ".

     

    Jakez

      • Mercredi 3 Mai à 09:22

        trop ! mais j'aime merci Jakez 

    4
    Dimanche 30 Avril à 11:21

    la chasse au haïkus ... par Choupie ! merci chère amie 

    beau haïku ! mon cerveau se dérouille peu à peu ... ça va venir !! 

     

      • Moysan Choupie
        Dimanche 30 Avril à 11:58

        J'en suis certaine....... et avec plaisir te lire.

        Choupie

    3
    Moysan Choupie
    Dimanche 30 Avril à 11:12

    Pas mal! .......En trois lignes:

    Brûlures de l'absent

    restent vos lèvres

    mon cou frissonne

    Il y en a d'autres dans ton texte.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :