• Intérieur nuit

     

    À la lumière crue du jour à venir
    la digue se délite

     

    Aux bouillons de nausées
    à l’acide brulant

     


    Le cœur terrorisé

     


    Yeux de verre

     


    Au regard noyé par les lames de fond

     

    À l’âme fragmentée par les séismes induits

     

    Et aux cris murmurés

     


    Le fiel à mes lèvres tremblantes

     

     

     

     

     

    mai 2008 & juin 2011

     

    « Bourlinguevents de saisons »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    ristretto Profil de ristretto
    Mercredi 13 Juillet 2011 à 23:29

    je sais tes écritures noires et belles

    merci

    2
    Mercredi 13 Juillet 2011 à 08:08

    Celui-là.. j'aurais aimé l'écrire ! je le sens de l'intérieur, il vibre : il était déjà en moi et tu me le révèle.

    1
    Mardi 28 Juin 2011 à 09:24

    Fort!*****

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :