• Je me souviens..

     

    Je me souviens des nuits de moissons – borborygmes d’insectes géants mastiquant  les champs.

    Je me souviens de la bouche noire du puits, le rire grinçant de la chaine – mes yeux fermés.

    Je me souviens d’un porte-bagage, et de son dos, son dos…

    Je me souviens de l’odeur mate après l’orage.

    Je me souviens, dans la musique de fête foraine, le goût sucré des pralinés.

    Je me souviens des diabolos et de l’électronique « Pop corn »

    Je me souviens de la brioche à la messe du quinze août – nous étions fidèles ce jour là !

    Je me souviens de sa main sous mon pull.

    Je me souviens de mon Solex

    Je me souviens de ce manoir que l’on s’était juré d’habiter quand on serait grands.

    Je me souviens de notre collection de petites cuillères piquées dans les bistrots.

    Je me souviens des nuits, l’herbe sèche, les étoiles filantes, nos quinze ans.

    « Repas inaugural de la cuisine d'An Amzer Madeleine ou destination ailleurs »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    ristretto Profil de ristretto
    Jeudi 14 Avril 2011 à 12:37

    bonjour Cendrine ! merci pour votre très poétique commentaire, j'aime bien cette idée d'"arbre-mot" à bientôt

     

    Bonjour Lauretta

    bienvenue sur ce microcosme,

    merci pour ce partage d'émotions

    3
    lauretta-C
    Mercredi 13 Avril 2011 à 19:57

    rythme troublant d'une mémoire pleine d'émotions singulières et universelles, merci

    2
    lauretta-C
    Mercredi 13 Avril 2011 à 19:55

    merveileux rythme d'une mémoire pleine d'émotions singulières et universelles

    1
    cendrine G
    Mardi 12 Avril 2011 à 22:15

    heureuse de vous retrouver au détour de vos textes comme au détour d'un bois où chaque arbre-mot est à la fois unique et rien sans les autres.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :