• Mon petit canard

    Dans le quartier chic de Duck Key, le docteur Campbell  officiait paisiblement depuis dix ans. 

    Las de courir la campagne à toute heure du jour ou de la nuit, il avait choisi cet endroit paradisiaque de Floride  pour finir sa carrière. 

     

     

    Bien sûr, une certaine  monotonie s'était installée. Renouvellement d'ordonnances pour les personnes âgées, soigner les coups de soleil ou les dérangements intestinaux des touristes et aussi quelques  certificats médicaux pour les activités sportives dans les clubs alentour.

    Un secrétariat externalisé lui prenait ses rendez-vous, et tous les matins il recevait par mail la liste de ses patients du jour. 

     

    Ce samedi un nom l'interpella à 14 heures M. STREICHER. Un étranger de passage sans doute. Pourtant, il avait le sentiment de le connaitre. il refoula cette pensée ridicule et commença ses consultations de la matinée.

     

    Après un déjeuner frugal à la brasserie du Coureur indien , juste au coin de la rue, il revint à son cabinet avec empressement. Une impatience inhabituelle le taraudait. 

    Il ouvrit la porte de la salle d'attente, surpris de n'y voir qu'un canard perché sur une des chaises, il s'apprêtait à rebrousser chemin lorsqu'il entendit  " Bonjour docteur Campbell, j'ai rendez vous à 14 heures, peut être suis je en avance ?"

     

    Se cramponnant à la poignée de porte, il inventoriait divers diagnostics  possibles " hallucinations visuelles et  auditives.. surmenage ? stupide il menait une vie régulière. Intoxication ? il avait diner hier au soir dans un restaurant japonais - le poisson ? les champignons ? .. " .. 

     

    - ne cherchez pas Docteur, vous êtes en parfaite santé dit l'anatidé. Je suis un canard savant. De fait cela peut surprendre un homme ordinaire, mais vous n'êtes pas un homme ordinaire cher ami.

    Auriez vous la bonté de me recevoir, nous avons beaucoup de choses à nous dire.

     

    M. Campbell s'assit sans mot dire, étrangement détendu.

    L'extraordinaire canard s'était posé sur le bureau, tout près de lui et lui murmura à l'oreille :

     

    - j'ai parcouru bien des kilomètres pour vous retrouver, papa ! 

     

     

     

    réponse au défi 161 du site : le défi du samedi  :   http://samedidefi.canalblog.com/

    « l'eau à la boucheémission nocive »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 22:22

    Marrant. Et curieux, ou ce n'est peut-être pas un hasard, il existe une race de canard appelée "kaki-Campbell".

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :